Le monde associatif rationalise ses usages du numérique

Mardi 9 juin 2020

L’ étude annuelle La place du numérique dans le projet associatif, mise en place par Recherches & Solidarités et Solidatech, constitue, chaque année, depuis 2008, un véritable baromètre de la transition numérique des associations. Elle repose auprès de plus de 2 500 responsables associatifs, originaires de toutes les régions et reflétant la diversité du tissu associatif.

Lorsqu’on les questionne sur leur maturité numérique, 21% des  associations se décrivent comme « peu initiées », 55% comme « en progrès » et 21% comme  «expérimentées ».

Les associations adoptent des outils numériques pour trois raisons principales : « mieux faire connaître l’association » (73 %), « améliorer l’animation du réseau » (72 %) et « gérer les activités de l’association » (60 %). La recherche de financements est le dernier motif invoqué (23 %). Pour la communication externe, les associations privilégient les sites Internet et les réseaux sociaux. En interne, elles s’équipent surtout d’outils numériques pour la comptabilité (48 %) et la gestion (31 %). Pour animer leur réseau, seules 9 % d’entre elles se dotent d’outils de formation à distance.

Sur le Web

Photo by Mimi Thian on Unsplash