Le numérique au service du patrimoine culturel immatériel

Lundi 11 mai 2020

Quoi de plus éloigné d’un site internet qu’une procession religieuse ou une chanson occitane ? Si le premier appartient à la sphère de la modernité, des « nouveaux médias » et de la technologie, les autres relèvent du patrimoine culturel immatériel, synonyme de culture, d’identité et de tradition. Or le patrimoine culturel immatériel peut être difficile à appréhender pour les publics et à analyser pour les chercheur.ses. C’est alors que le recours au numérique devient pertinent en raison de ses potentialités. En effet, il permet de concevoir, construire et faire fonctionner des outils sur-mesure, comme le montre le cas aquitain développé dans cette publication.

Sur le Web

Photo by White RainForest on Unsplash