Quand les algorithmes prennent la parole

Mercredi 11 mars 2020

Prise en charge et automatisation de l’écriture de soi en contexte numérique.

Le phénomène de quantification de soi et les pratiques d’automesures numériques sont à la source d’une gigantesque production de données collectées par des objets connectés. En s’appuyant sur des plateformes numériques dédiées au sport, l’objectif de cet article est de montrer comment le traitement algorithmique des données permet une prise en charge énonciative et opère des transformations automatisées de contenus pour créer ou modifier l’écriture et la représentation de soi. Il s’agit également de rendre compte d’une stratégie éditoriale qui mobilise la performance sportive des utilisateurs pour générer une augmentation de trafic par le biais du partage des contenus, et répondre aux logiques marchandes.

Benjamin Delalande

 

Sur le Web

Photo by Lukas from Pexels